in

Dites merci et devenez plus heureux.

Gratitude and happiness

14 février 2020

Il y a de fortes chances que vous vous considérez comme une personne polie et que vous disiez souvent merci. Il devrait en être ainsi, car la gratitude est un signe de respect et d’attention que les personnes éduquées montrent dans la communication les unes avec les autres. Mais remerciez-vous toujours les autres lorsque cela est nécessaire?

En étudiant huit langues sur cinq continents différents, les scientifiques ont découvert qu’après avoir reçu de l’aide, un service ou un objet, les gens, au mieux, n’exprimaient leur gratitude qu’une fois sur sept. De plus, les anglophones disent «merci» dans un cadre informel plus souvent que les autres – dans 14,5% des cas. Pour les russophones, ce chiffre n’est que de 3,1%. Il s’avère que nous ne faisons preuve de politesse que trois pour cent du temps.

Pas de courtoisie – gratitude

Et à quelle fréquence dites-vous «merci» non seulement formellement ou spécifiquement – pour un service fourni ou en réponse à l’aide de quelqu’un, mais dans un sens plus large? À quelle fréquence ressentez-vous une sincère gratitude pour ce que vous avez et pour tout ce qui vous entoure? Très probablement, ce chiffre est bien inférieur au pourcentage de politesse établi par les scientifiques.

La psychologie moderne et les praticiens spirituels conviennent que la gratitude est le chemin vers une vie plus consciente et plus heureuse. Il aide les gens à tirer plus de plaisir des expériences agréables et à faire face plus facilement aux difficultés de la vie. Ne vous fâchez pas si vous avez répondu «non» à nos questions: la capacité d’être reconnaissant est une qualité que chacun peut développer s’il le souhaite.

Gratitude et bonheur

Ce que dit la science

Robert Emmons, l’un des plus grands experts mondiaux de la gratitude, appelle cette pratique une «attitude sélective» envers la vie. Être reconnaissant signifie concentrer consciemment notre attention sur ce que nous avons, pas sur ce qui nous manque. En abandonnant l’attention sur notre manque de quoi que ce soit, nous commençons à voir toute l’abondance de la vie. La gratitude est l’appréciation de tout ce qui a rendu votre vie possible, et peut-être la seule façon de l’apprécier.

En prêtant attention à ces détails agréables qui composent notre vie, en apprenant à trouver quelque chose de bien même dans les pires jours, nous devenons en meilleure santé et plus heureux. Et ce ne sont pas des paroles creuses. Les études menées par Emmons auprès de plus de 1000 personnes âgées de 8 à 80 ans confirment que la pratique de la gratitude fait plus que stimuler l’humeur. En plus de l’impact émotionnel, il réduit la pression artérielle, améliore la qualité du sommeil, renforce le système immunitaire et soulage une personne des sentiments de solitude et d’isolement. Il a été constaté que les personnes qui tiennent un journal de gratitude sont moins susceptibles de se sentir mal et d’avoir une évaluation plus positive de la vie en général, par rapport à celles qui se plaignent constamment de la vie.

La gratitude est le seul moyen d’apprécier la vie.

Un éminent scientifique de notre temps et le fondateur de la psychologie positive, Martin Seligman, a étudié en profondeur l’influence de diverses pratiques psychologiques sur le niveau du bonheur. Il a conclu que la pratique d’écrire des lettres de gratitude était la plus efficace. Une étude à laquelle ont participé des couples mariés a révélé que les personnes qui sont plus susceptibles d’exprimer leur gratitude envers leur partenaire sont plus satisfaites et se sentent plus confiantes dans leur relation.

Pourquoi ça arrive? Selon Robert Emmons, la pratique de la gratitude renforce les émotions positives car elle permet à une personne de se concentrer sur des événements positifs sans les prendre pour acquis. Dans le même temps, la gratitude réduit le niveau des émotions négatives, telles que l’envie ou le ressentiment. Vous ne pouvez pas être reconnaissant et envieux en même temps. Il est également important que la pratique régulière de la gratitude aide à percevoir les situations de vie négatives non pas comme des raisons d’inquiétude et d’anxiété, mais comme des leçons de vie dont vous pouvez tirer certains avantages. Les personnes tellement reconnaissantes sont généralement plus résistantes au stress et moins sujettes aux états dépressifs.

Gratitude et bonheur

Comment développer un sentiment de gratitude

1 / Journal de gratitude

Tenez un journal de gratitude et écrivez au moins cinq choses chaque jour que vous pouvez dire merci pour aujourd’hui. Cela peut être des gens, le monde qui vous entoure ou vous-même. Ainsi, vous pouvez apprendre à concentrer délibérément votre attention sur les moments positifs, mieux vous souvenir du bien et moins vous concentrer sur le négatif.

2 / Méthode Naikan

Chaque soir avant de vous coucher, utilisez la technique de découverte de soi japonaise Naikan. Prenez une position confortable (assise, couchée), fermez les yeux, arrêtez de penser et essayez de vous répondre mentalement à trois questions: « Qu’ai-je reçu des autres aujourd’hui? », « Qu’ai-je donné aux autres aujourd’hui? » et « Quels problèmes ai-je causés par mes actions? » Réfléchir au jour que nous avons vécu nous aidera à réaliser tout ce que le monde qui nous entoure fait pour notre bien-être et à réfléchir à la manière dont nous pouvons le remercier pour cela. Veuillez noter: la question « Quels problèmes ai-je eu à cause des actions des autres? » ne fonctionne pas – vous ne devriez pas vous concentrer sur la recherche des coupables.

3 / Lettre d’appréciation

Écrivez une lettre de gratitude à la personne à qui vous dites rarement merci, mais qui le mérite. C’est à vous de décider de l’envoyer ou non. D’une part, cela profitera certainement à toute relation. En revanche, la peur de la réaction de quelqu’un d’autre à cette lettre ne doit pas être dissuasive. Il est important d’écrire le plus sincèrement possible, d’un cœur pur, sans se demander si vous serez bien compris. Faites-en une règle pour écrire au moins une lettre de remerciement par mois. Écrivez-vous cette lettre de temps en temps.

Vous n’avez pas le temps d’écrire? Pensez simplement à quelqu’un qui a fait quelque chose de bien pour vous aujourd’hui et remerciez-le dans votre esprit.

Gratitude et bonheur

Le bonheur est proche

Le moine catholique David Steindl-Rast a déclaré: « Ce n’est pas le bonheur qui nous rend reconnaissants, mais la gratitude nous rend heureux. » La gratitude commence par de petites choses et n’exige rien d’une personne, sauf quelques minutes de conscience. Pour dire «merci» pour les rayons de soleil qui jaillissent juste avant votre réveil, pour un délicieux petit-déjeuner et l’arôme revigorant du café fraîchement moulu, vous n’avez besoin d’aucune préparation ni effort particulier. Il suffit de fermer les yeux et de penser que le nombre de raisons de gratitude ne dépend pas du monde qui vous entoure, mais uniquement de vous-même.

Photo: @annaremarchuk

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *