in

Neuf erreurs dans les soins de la peau mixtes

20 juillet 2021

Erreurs dans le soin des peaux mixtes

Prendre soin de sa peau selon son type est une bonne habitude à tous égards. Mais s’il n’est pas difficile de choisir des produits pour peaux sèches ou grasses, alors il n’est pas si facile de satisfaire tous les besoins de la combinaison. Mais selon les dermatologues, c’est le type de peau le plus courant – plus de la moitié des habitants du monde en sont propriétaires.

Caractéristiques du type de peau mixte

Tout d’abord, vous devez comprendre si vous appartenez à cette catégorie nombreuse. C’est facile à faire : surveillez le comportement de votre peau tout au long de la journée. Immédiatement après votre réveil, vous ne remarquerez probablement rien de spécial. Mais si vous n’utilisez aucun moyen, au bout de quelques heures, cela deviendra évident : dans la zone T, la peau est très brillante, tandis que la zone U est mate et sèche. Cela peut se manifester par une desquamation et une sensation de tiraillement. Les pores des peaux mixtes sont élargis, la tendance à l’acné est augmentée.

Pourquoi la production de sébum est-elle si différente selon les zones du visage ? Le plus souvent, les experts blâment l’hérédité pour tout. Vous avez hérité de vos parents non seulement votre type de peau, mais aussi les difficultés à en prendre soin. Pour éviter que les peaux mixtes ne se transforment en peaux à problèmes, vous devez proposer une routine beauté compétente pour deux types de peau à la fois, et les erreurs ne peuvent être évitées. Parlons des plus courants.

Caractéristiques de la peau mixteIrving Penn « Crèmes cultes » (1996)

1/ Acheter des cosmétiques uniquement pour les peaux grasses

C’est l’erreur la plus courante. Il semble que si la peau est au moins un peu grasse, elle a besoin d’un matage et d’un contrôle strict de la sécrétion de sébum. En fait, il est important de se rappeler que les cosmétiques étiquetés pour la peau grasse endommageront les zones de peau sèche – affaibliront la barrière hydrolipidique et provoqueront des irritations. Et en général, contourner les produits pétroliers est une mauvaise stratégie. De nombreuses huiles grasses équilibrent la production de sébum.

2/ Abandonner l’hydratation

Une crème hydratante ne fera qu’ajouter de la brillance – les personnes à la peau grasse se disputent. Oui, après avoir appliqué une telle crème, la brillance augmentera, mais ce sera un éclat sain. Mais si vous refusez d’hydrater, vous allez rapidement amener la peau à se déshydrater, ce qui provoque juste une augmentation de la sécrétion de sébum. Le cercle vicieux va se fermer.

Pour les soins mixtes, il est préférable d’avoir deux produits hydratants : un gel et une crème à base d’huile. Appliquez d’abord une texture gel légère sur l’ensemble du visage, puis crème uniquement sur les zones sèches.

3/ Ne pas utiliser de tonique

Dans le cas des peaux mixtes, il est particulièrement important de rétablir l’équilibre du pH après le lavage à l’eau du robinet, et le toner est le premier assistant en la matière. L’essentiel est d’éviter les formules à base d’alcool et de faire attention aux acides. Vous ne devez pas utiliser de fonds à base d’eux quotidiennement, sinon vous pourriez assécher la peau.

L’un des acides les plus doux adaptés aux peaux mixtes est l’acide azélaïque. Il saura également faire face aux problèmes des zones grasses (prévenir l’apparition des points noirs, diminuer la production de sébum), tout en n’irritant pas les zones sèches et sensibles. Lorsque vous choisissez un toner, recherchez les hydrolats floraux, les toners épais et les essences d’acide hyaluronique.

Multimasking pour peaux mixtes

Irving Penn pour Vogue (décembre 1997)

4/ Appliquer un seul masque facial

Surtout pour les propriétaires de peaux mixtes en Corée du Sud, ils ont proposé le multimasking – la pratique consistant à appliquer plusieurs masques à la fois sur différentes parties du visage, en fonction de l’effet à obtenir. Avec une peau mixte, une telle option de multimasquage est possible.

  • Pour la zone T (front, nez, menton) – un masque nettoyant en profondeur à l’argile ou un masque détox au charbon. Ils extraient les impuretés des pores et ont un effet sébo-régulateur. S’il y a des points noirs sur le nez, vous pouvez appliquer un patch pour nettoyer les pores (n’en faites pas trop pour ne pas blesser la peau).
  • Pour la zone U (joues, mâchoire inférieure, tempes) – un masque hydratant, apaisant ou anti-âge, selon l’état de la peau. Des patchs hydratants ou liftants peuvent être appliqués sous les yeux. Si vous êtes contre les tissus jetables et les hydrogels, pensez aux patchs liquides. Au contact de la peau et de l’air, la texture crémeuse ou gélatineuse se durcit en formant un film épais qui s’élimine ensuite facilement.

Par analogie avec le multimasking, en 2021, le concept de multisérum est apparu – l’application de plusieurs sérums. En cas de peau mixte, il est conseillé d’associer un sérum hydratant ou antioxydant à un sébo-régulateur ou desséchant à base d’acides (lactique, glycolique, salicylique).

5/ Choisissez un nettoyant trop agressif

Contrairement aux masques, il est peu probable que se laver le visage avec deux gels différents fonctionne, alors soyez prudent lorsque vous choisissez un nettoyant. La peau sur les zones sèches ne doit pas être tendue. Dans la zone T, assurez-vous que les pores ne sont pas obstrués, sinon il y a un risque d’inflammation. Pour les peaux mixtes, nous conseillons une mousse aux tensioactifs doux, un gel-crème nettoyant ou une émulsion. Le baume ne peut être utilisé qu’avec un nettoyage du soir en deux étapes associé à un gel doux.

6/ Oubliez le mode masque

Non, il ne s’agit pas du fait que vous portez rarement un masque de protection dans les lieux publics, comme l’exige une situation épidémiologique défavorable. Nous disons qu’au cours de la dernière année, lorsque nous avons été obligés de passer beaucoup de temps dans un masque de protection, la question masque + acné – l’acné causée par le port d’un masque – est devenue aiguë. Les propriétaires de peaux mixtes dans de telles conditions doivent redoubler de vigilance et choisir avec soin leurs produits de soins.

Le problème est que lors du masquage, le manteau protecteur de la peau est endommagé, ce qui est mieux restauré par les produits lipidiques tels que les huiles, le squalane et la lanoline. Optez pour des formules à base d’acide hyaluronique, qui créera un film hydratant, et de niacinamide, un ingrédient anti-imperfections éprouvé. Et bien sûr, n’oubliez pas le nettoyage en douceur.

Comment nettoyer une peau mixteIrving Penn pour Vogue (2002)

7/ Ignorer le gommage

Exfolier la peau mixte est assez simple. N’oubliez pas : le BHA salicylique est bon pour la peau grasse sur le front, le nez et le menton, l’AHA aux fruits est bon pour la peau sèche sur les joues. Ce dernier, en plus d’éliminer les cellules mortes, fournira de l’humidité. De temps en temps, vous pouvez utiliser un gommage délicat ou une poudre pour nettoyer votre visage.

8/ Ne pas suivre le principe de saisonnalité

Gardez à l’esprit : la peau mixte est un caméléon. Son état change en fonction de l’équilibre hormonal, de la phase du cycle menstruel et, bien sûr, des conditions météorologiques. En été, la peau devient plus grasse, ceci est affecté par les températures élevées de l’air et le manque d’humidité. Assurez-vous d’appliquer un écran solaire avec de l’oxyde de zinc et éliminez l’excès de brillance avec du papier buvard – les feuilles de papier de riz les plus fines recouvertes de poudre minérale. En hiver, en revanche, la peau peut être plus sèche et plus squameuse, car le temps glacial est le signal d’une diminution de la production de sébum.

9/ Ne pas lire les étiquettes des cosmétiques

Cette règle fonctionne pour absolument tous les types de peau, mais dans le cas des plus courantes, elle est d’une importance accrue. Alors, que devraient contenir les produits de soins de la peau mixtes ?

  • Acide hyaluronique : prévient la déshydratation.
  • Vitamine C : agit comme un antioxydant, ce qui est particulièrement important pendant la saison ensoleillée.
  • Niacinamide (vitamine B3) : réduit la sécrétion de sébum, prévient l’acné et les points noirs.
  • Huiles non comédogènes : lissent la peau et renforcent la barrière protectrice tout en évitant les pores obstrués. Dans la liste des peaux mixtes autorisées – huiles de jojoba, de pépins de raisin, d’amande douce.
  • Acides de fruits : exfolient et revitalisent.
  • Argile en tout genre : bien qu’elle soit considérée comme un ingrédient en cosmétique pour peaux grasses, la sèche sera aussi occasionnellement utile. L’essentiel est d’éviter que le masque à l’argile ne se dessèche sur le visage, afin de ne pas provoquer de déficit hydrique.

Photo : Irving Penn « Maquillage or et argent » (1985)

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *